Accueil| Publications| Revue de presse de la CGL| REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 01 AU 15 JANVIER 2018

REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 01 AU 15 JANVIER 2018

LOGEMENT

1. Immobilier : les taux de crédit restent bas et continuent de doper la demande

Malgré les craintes des professionnels, la légère remontée des taux d’intérêt est loin d’avoir freiné le marché de l’immobilier. Il y a un an, les professionnels de l’immobilier redoutaient qu’une remontée brutale des taux d’intérêt ne grippe le marché immobilier. Leur crainte s’est avérée largement infondée. Depuis le plancher historique atteint au troisième trimestre 2016, à 1,31 % selon Crédit Logement, les taux des crédits immobiliers ne sont finalement que légèrement remontés et ont donc continué à porter une demande exceptionnellement dynamique.

LIRE LA SUITE

 

 

2. Paris : à 9209 euros le m2, l’immobilier bat tous les records

La hausse se poursuivra en 2018 « mais à un rythme moins soutenu », pronostique le site seloger.com
9 209 €. C’est le prix moyen au m2 des appartements parisiens en décembre 2017, annonce ce mardi l’association LPI (Les prix de l’immobilier) qui regroupe nombre de professionnels du secteur, établi à partir des compromis de vente, et non pas en fonction des actes définitifs signés trois mois plus tard, « ce baromètre nous donne les indicateurs en temps réel », souligne Michel Choukroune, président de l’association LPI.

LIRE LA SUITE

 

 

3. Les HLM toujours indésirables dans la moitié des communes

 

Depuis la loi SRU votée en décembre 2000, toutes les communes de plus de 3 500 habitants (1 500 en Ile-de-France) sont tenues d’atteindre un quota de 20 ou 25% de HLM. De nombreux maires font tout pour freiner la construction de HLM.
C’est un palmarès dont on se passerait bien, que publie comme chaque année la Fondation abbé-Pierre (FAP). 

LIRE LA SUITE

 

 

 

4. Immobilier : 2018 s’annonce déjà comme un millésime moins exceptionnel

Après le record de 2017, les professionnels s’attendent à une baisse des ventes de logements... mais pas des prix. Leur hausse devrait toutefois ralentir.
N’en déplaise aux candidats à l’achat, les prix des logements ne devraient pas baisser en 2018. Sur ce point au moins, la profession est unanime. Les promoteurs comme les agents immobiliers et les notaires ont sabré le champagne, (près d’un million de transactions), et l’augmentation des prix dans la plupart des grandes villes. Un pic de 7 % a été enregistré à Paris, où le mètre carré moyen a dépassé les 9.000 euros, réservant ce marché...

LIRE LA SUITE

 

 

COPROPRIÉTÉ

5. Rénovation énergétique : Il faut faire confiance aux copropriétés et aux syndics

Pour accélérer la rénovation du parc immobilier en France, le gouvernement évoque un bonus-malus, mais c’est faire fi des difficultés propres à chaque propriété… et propriétaire.
Le plan du Gouvernement en faveur de la rénovation énergétique est désormais présenté. Nicolas Hulot et Jacques Mézard ont annoncé les grandes lignes de ce qui devrait permettre - enfin ! - d’atteindre l’objectif de 500.000 rénovations par an , dont celles de 120.000 passoires énergétiques.

 

LIRE LA SUITE

 

 

Adhérez à la CGL

En adhérant à la CGL vous intégrez une organisation agréée par l’Etat comme organisation de défense des consommateurs qui représente les habitants et qui est présente dans plusieurs instances face aux bailleurs, promoteurs et pouvoirs publics.


SOMMAIRE :

 

ACTUALITÉ  : Les éléctions HLM arrivent à grands pas

COPROPRIÉTÉ : Touristes et colocataires effraient les copropriétaires

INTERVIEW : CGL Mag rencontre Jean Bosvieux

> Abonnez-vous