Accueil| Espace Médias| La CGL dans la presse| Stéphane Pavlovic : Loi Duflot et vétusté électrique

Stéphane Pavlovic : Loi Duflot et vétusté électrique

Affiches Parisiennes le 06/01/2017

En continuité avec la loi Duflot, le décret du 11 août 2016 introduit un nouveau diagnostic obligatoire de l’installation électrique intérieure dans le cadre d’une location. Stéphane Pavlovic, directeur de la Confédération générale du logement (CGL) et membre du Groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement (Gresel), apporte son éclairage sur la nouvelle législation et les risques liés à la vétusté électrique.

 

Affiches Parisiennes : Au-delà de votre rôle au sein de la CGL, pouvez-vous nous en dire plus sur l’identité et les objectifs du Gresel ?

 

Stéphane Pavlovic  : Le Gresel est un groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement. Ce groupe de travail a été créé en 2003, de manière tout à fait informelle. Ce n’est pas une institution, mais un groupe de réflexion, composé d’associations de consommateurs, d’organisations professionnelles de la filière électrique et de différents organismes agissant dans le cadre de la sécurité électrique. Notre objet est de regarder, de réfléchir, de trouver des solutions et d’exposer les difficultés qui sont liées à la sécurité des installations électriques dans les logements.

 

A.-P.  : Quelle est la proportion des incidents d’origine électrique au sein du parc immobilier ? Et quels sont ces risques concrètement ?

 

S. P. : Il y a différentes typologies de risque. En matière d’accidents électriques purs, il y a 3 000 victimes d’électrisation par an et environ 60 victimes d’électrocution. Un quart des 200 000 incendies d’habitation annuels sont d’origine électrique. Sur la spécificité du parc en lui-même, on estime qu’environ deux tiers des installations électriques des logements de plus de quinze ans ne respectent pas les six exigences de sécurité (lire encadré ci-contre).

 

LIRE L’ARTICLE ENTIER SUR AFFICHES-PARISIENNES.COM

Adhérez à la CGL

En adhérant à la CGL vous intégrez une organisation agréée par l’Etat comme organisation de défense des consommateurs qui représente les habitants et qui est présente dans plusieurs instances face aux bailleurs, promoteurs et pouvoirs publics.

SOMMAIRE :

 

ACTUALITÉ  : Nantes 2017 : XXXIIIème congrès de la CGL

LOCATIF : Bientôt un nouveau bail locatif de 3 mois à un an ?

ACTUALITÉ : Augmentations des procédures d’expulsion

 

> Abonnez-vous