Accueil| La CGL| Nos dernières actualités| REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 16 AU 30 NOVEMBRE 2017

REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 16 AU 30 NOVEMBRE 2017

LOGEMENT

1. Les promoteurs ont du mal à suivre la stratégie du gouvernement

Le choc de l’offre suppose une hausse de la production. Or tout semble organisé pour la faire baisser. Tout va encore très bien pour les promoteurs immobiliers. Les chiffres du troisième trimestre témoignent de l’appétit intact des Français pour le logement neuf : après une hausse en début d’année, les prix se sont assagis. Les réservations ont dépassé de 5,3 % celles de la même période il y a un an. Sur douze mois, elles sont même en hausse de 8,3 % avec 154.507 appartements vendus.

LIRE LA SUITE

 

 

2. La baisse des loyers s’accélère dans le parc privé

Dans la moitié des villes de plus 10 000 habitants, les loyers sont à la baisse lors d’un renouvellement ou d’un changement de bail, selon l’observatoire Clameur.
C’est la face noire du marché immobilier ou, peut-être, le signe annonciateur d’une dégradation de la situation. Depuis le début de l’année, les loyers du secteur privé sont en diminution de 0,1 % et compte tenu de l’inflation, ils reculent sur un an de 1,2 %, souligne une étude publiée lundi 27 novembre par l’observatoire Clameur, qui fait référence dans le secteur.

LIRE LA SUITE

 

 

3. Après Lille, la justice annule l’encadrement des loyers à Paris

Dans un jugement rendu mardi, le tribunal administratif de Paris a annulé les arrêtés mettant en œuvre l’encadrement des loyers dans la capitale.

 

L’encadrement des loyers à nouveau désavoué. Dans un jugement rendu mardi 28 novembre, le tribunal administratif de Paris a annulé les arrêtés mettant en œuvre la réglementation dans la capitale. Le 17 octobre, c’est un jugement du tribunal administratif de Lille qui avait annulé cette mesure dans la commune lilloise.

LIRE LA SUITE

 

 

POLITIQUE DU LOGEMENT

4. Le 1 % logement, valeur refuge du gouvernement

 

L’Etat et Action logement ont trouvé un accord permettant de mobiliser 3 milliards d’euros par an au service de la politique du gouvernement.

Le ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard, et le président d’Action logement, Jacques Chanut, ont, le 21 novembre, scellé un accord qui les engage théoriquement pour cinq ans, jusqu’en 2023. 

 

LIRE LA SUITE

 

 

CONSOMMATION LIÉE AU LOGEMENT

5. Rénovation énergétique : le gouvernement prévoit d’investir « douze milliards sur cinq ans »

 

Dans une interview aux « Echos », Nicolas Hulot et Jacques Mézard annoncent que le plan de rénovation énergétique du gouvernement pourrait introduire un bonus-malus pour les propriétaires en cas de vente de leur logement. Vous présentez ce vendredi le plan de rénovation énergétique des bâtiments qui sera appliqué pendant le quinquennat, c’est-à-dire jusqu’en 2022. Quelles sont vos ambitions ?...

LIRE LA SUITE

 

 

 

 

Adhérez à la CGL

En adhérant à la CGL vous intégrez une organisation agréée par l’Etat comme organisation de défense des consommateurs qui représente les habitants et qui est présente dans plusieurs instances face aux bailleurs, promoteurs et pouvoirs publics.

SOMMAIRE :

 

ACTUALITÉ  : Nantes 2017 : XXXIIIème congrès de la CGL

LOCATIF : Bientôt un nouveau bail locatif de 3 mois à un an ?

ACTUALITÉ : Augmentations des procédures d’expulsion

 

> Abonnez-vous