Accueil| Publications| Revue de presse de la CGL| REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 01 AU 15 SEPTEMBRE 2017

REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 01 AU 15 SEPTEMBRE 2017

LOGEMENT

1. L’habitat participatif sort de sa niche et casse la baraque

 

S’ériger en collectif d’habitants pour imaginer, construire, puis vivre dans des logements avec espaces privés et partagés n’est plus réservé à quelques élus. Des associations, coopératives HLM et municipalités s’y sont mises, à grande échelle.
 

LIRE LA SUITE

 

 

 

2. L’Ile-de-France s’attaque aux marchands de sommeil

 

La région veut débloquer 20 millions d’euros pour aider les collectivités à préempter des pavillons mis en vente, pour éviter que des propriétaires véreux les rachètent, les divisent et y entassent des familles.
L’Ile-de-France veut en finir avec les marchands de sommeil qui prospèrent sur la nécessité de trouver un toit à n’importe quel prix.

LIRE LA SUITE

 

 

3. Logement : les loyers sont en baisse dans la plupart des villes

Dans un marché atone, les propriétaires font de moins en moins de travaux.
L’appel d’Emmanuel Macron à tous les propriétaires à baisser de 5 euros leur loyer mensuel afin de compenser la baisse de l’aide personnalisée au logement (APL) mardi s’inscrit déjà dans un contexte de baisse des loyers depuis un an. Ces derniers s’inscrivent en effet en recul de 0,6 % en moyenne de janvier à août 2017, comparé à la même période de 2016, selon le baromètre Clameur.

 

LIRE LA SUITE

 

 

CONSOMMATION LIÉE AU LOGEMENT

4. Les déménageurs sortent les muscles face aux offres à bas coût

 

Les acteurs du numérique se sont engouffrés dans ce marché sous-exploité et réservé à une clientèle aisée. Les professionnels du secteur dénoncent le « travail illégal » des sites collaboratifs.
« Ne cherchez plus l’Emmanuel de montage de vos meubles », « pas Le Pen de déranger vos amis pour votre déménagement »...

LIRE LA SUITE

 

 

 

POLITIQUE DU LOGEMENT

5. Azzedine Taïbi : « Contre les expulsions, nous voulons prendre la loi au mot »

 

Six maires de Seine-Saint-Denis sont convoqués aujourd’hui devant le tribunal administratif de Montreuil. Leurs arrêtés « anti-mises à la rue », visant à rappeler à leurs obligations les préfets, pourraient être suspendus.
Les expulsions locatives sont de plus en plus nombreuses : 14 400 en 2015, soit une hausse de 14 % en un an. Face à cela, la ville de Stains multiplie les arrêtés et les bras de fer avec la justice…

LIRE LA SUITE

 

 

 

Adhérez à la CGL

En adhérant à la CGL vous intégrez une organisation agréée par l’Etat comme organisation de défense des consommateurs qui représente les habitants et qui est présente dans plusieurs instances face aux bailleurs, promoteurs et pouvoirs publics.


SOMMAIRE :

 

ACTUALITÉ  : 78ème congrès de l’USH à Strasbourg

ACTUALITÉ : Le programme logement du gouvernement : réaction de la CGL

PAROLES MILITITANTES : avec le Président de la CGL

> Abonnez-vous