Accueil| Espace Médias| La CGL dans la presse| Locataires contre propriétaires : les litiges les plus courants

Locataires contre propriétaires : les litiges les plus courants

 

Le monde le 07/01/2016

 

Propriétaires rechignant à engager des travaux, bailleurs conservant le dépôt de garantie La Confédération générale du logement publie son baromètre annuel des plaintes des usagers du logement.

Propriétaires rechignant à engager des travaux, bailleurs conservant le dépôt de garantie La Confédération générale du logement (CGL) publie son baromètre annuel des plaintes des usagers du logement. Réalisé à partir de plus de 2500 mails reçus en2014parl’association,ildonneun bon aperçu des litiges les plus fréquents entre les locataires et leurs bailleurs.

En pôle position : les « troubles de jouissance » (insalubrité, humidité, fuites d’eau) avec 13% des plaintes des locataires. « Ce pourcentage est en nette hausse et pointe le manque de volonté des bailleurs à effectuer les travaux les plus simples de mise en conformité d’un logement », déplore Michel Fréchet, président de la CGL.

En deuxième place arrive le désormais classique conflit lié au dépôt de garantie (près de 12 % des plaintes) et à sa non-restitution par le propriétaire. « Dans 95 % des cas, les bailleurs prétextent des réparations ou des travaux à effectuer après le départ du locataire pour conserver la garantie », note M. Fréchet. D’où d’ailleurs les nombreux problèmes rencontrés lors des états des lieux de sortie.

 

LIRE L’ARTICLE SUR LEMONDE.FR

Adhérez à la CGL

En adhérant à la CGL vous intégrez une organisation agréée par l’Etat comme organisation de défense des consommateurs qui représente les habitants et qui est présente dans plusieurs instances face aux bailleurs, promoteurs et pouvoirs publics.

SOMMAIRE :

 

ACTUALITÉ  : Nantes 2017 : XXXIIIème congrès de la CGL

LOCATIF : Bientôt un nouveau bail locatif de 3 mois à un an ?

ACTUALITÉ : Augmentations des procédures d’expulsion

 

> Abonnez-vous