Accueil| Aides au logement : il n’y a pas que les APL !

Aides au logement : il n’y a pas que les APL !

Aides directes, financement du dépôt de garantie ou de vos premiers meubles… Plusieurs aides peuvent être sollicitées par les jeunes en recherche de logements. Voici à qui vous adresser.

Le 20 juillet dernier, Gérald Darmanin, le ministre des comptes publics, a confirmé la volonté du gouvernement de diminuer le montant de l’Aide Personnalisée au Logement (APL) de 5€ par mois. Cette baisse sera effective à partir du 1er octobre 2017. Si cette aide versée par la CAF est la plus connue des aides au logement, il est également possible de s’adresser à d’autres organismes pour en obtenir.

 

1 Les villes

Un certain nombre de municipalités en France apportent un complément aux aides de la Sécurité sociale. A Paris par exemple, deux dispositifs existent.

L’Aide à l’installation dans un Logement pour les Étudiants (AILE) :

Pour y prétendre, il faut absolument être majeur, être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur dans la région parisienne et figurer sur le bail du logement.

Vous pouvez vous inscrire en ligne pour demander cette allocation de 500€, qui est toutefois versée sous réserve de crédits disponibles.

 

-L’aide du logement de Paris

Si vous résidez dans la capitale depuis au moins trois ans, et qu’au moins 30% de vos revenus passent dans votre loyer, vous pouvez également demander l’aide du logement de Paris.

Une aide proposée dans plusieurs villes que vous pouvez solliciter auprès de votre mairie ou de votre établissement et qui n’est pas réservée aux étudiants.

 

2 Les départements

 

En cas de difficultés pour vous loger vous pouvez également demander de l’aide auprès de votre département. Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) peut être versé par chaque département mais les critères d’attribution et les montants varient d’une collectivité territoriale à l’autre.

Par exemple, dans le département du Rhône, les ressources et le nombre d’enfants font partie des critères d’attributions, et chaque demande doit faire l’objet d’une étude préalable. A Paris, les mêmes conditions prévalent mais une saisine en urgence est possible.

Dans la majorité des cas le FSL peut vous aider à régler vos frais d’agence, votre premier loyer ou les achats liés à votre aménagement. Dans tous les cas, il vous faut vous renseigner auprès de votre département ou via la CAF.
 

3 Les régions

Les régions peuvent également être une ressource pour les jeunes ayant besoin d’un accompagnement financier. Là aussi, la nature et le montant des aides varient d’une région à l’autre, il est donc nécessaire de se renseigner auprès de votre région de résidence, soit directement sur leur site internet ou en passant par votre Crous.

Dans les Pays-de-la-Loire par exemple, la région peut se porter garante à votre place et assurer le paiement de vos loyers et charges en cas d’impayés. Ce dispositif s’appelle le Pass Logement et sa demande se fait en ligne.

A noter que cette garantie peut également être fournie par l’État via la Caution Locative Etudiante (Clé) dont le formulaire est également à remplir en ligne.

 

4 Action Logement

Enfin, l’organisme Action Logement peut aider les jeunes actifs à financer leurs premiers logements.

L’avance Locapass permet de financer le dépôt de garantie demandé par votre propriétaire. Il s’agit d’un prêt sans intérêt d’un montant maximum de 500€, et il s’adresse aux jeunes de moins de 30 ans, en recherche d’emploi, déjà sous contrat, en formation ou en stage.

Action Logement propose également aux étudiant en alternance de prendre en charge une partie de leur loyer, jusqu’à 100 euros par mois. Pour pouvoir y prétendre, il faut avoir moins de 30 ans et faire sa demande entre 3 et six mois avant le début de votre formation.

source : les echos.fr

Adhérez à la CGL

En adhérant à la CGL vous intégrez une organisation agréée par l’Etat comme organisation de défense des consommateurs qui représente les habitants et qui est présente dans plusieurs instances face aux bailleurs, promoteurs et pouvoirs publics.

SOMMAIRE :

 

ACTUALITÉ  : Nantes 2017 : XXXIIIème congrès de la CGL

LOCATIF : Bientôt un nouveau bail locatif de 3 mois à un an ?

ACTUALITÉ : Augmentations des procédures d’expulsion

 

> Abonnez-vous