Accueil| Publications| Revue de presse de la CGL| REVUE DE PRESSE DU 01 AU 15 FÉVRIER 2015

REVUE DE PRESSE DU 01 AU 15 FÉVRIER 2015

LOGEMENT

Locataires
 

1. La Fondation Abbé-Pierre recense 3,5 millions de mal logés ou sans-abri en France

L’état des lieux de la Fondation Abbé-Pierre est toujours alarmant. Dans son 20e rapport annuel, dévoilé mardi 3 février, l’association recense 3,5 millions de mal logés ou de sans-abri en France, et plus largement près de 10 millions de personnes concernées par la crise du logement.

Source : Francetv Info

Lire la suite :

http://www.francetvinfo.fr/economie/la-fondation-abbe-pierre-recense-3-5-millions-de-mal-loges-ou-sans-abri-en-france_814545.html

 

2. Immobilier : hausse des litiges entre locataires et bailleurs

La Confédération Générale du Logement (CGL) vient de faire paraître son baromètre sur les plaintes des usagers du logement en 2013. Verdict ? Elles sont toujours en hausse, surtout dans le secteur locatif, et portent principalement sur des problèmes d’ordre financier : non restitution par le bailleur du dépôt de garantie, augmentations soudaines et injustifiées des loyers. Explications.

Source : Batiactu

Lire la suite :

http://www.batiactu.com/edito/immobilier---hausse-des-litiges-entre-locataires-e-40304.php

 

3. Loi Macron : l’Assemblée vote un développement du logement intermédiaire

L’Assemblée nationale a voté vendredi 6 février une mesure en faveur du développement du logement locatif intermédiaire pour les classes moyennes, au grand dam des députés du Front de gauche et de certains socialistes qui y voient un frein à la construction de logements sociaux.

Source : Le Moniteur

Lire la suite :

http://www.lemoniteur.fr/145-logement/article/actualite/27434800-loi-macron-l-assemblee-vote-un-developpement-du-logement-intermediaire

 

 

Copropriétaires

1. Paris opte pour la majoration de 20% de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires

Paris, comme beaucoup d’autres grandes agglomérations, saisit l’opportunité d’appliquer une majoration de 20% de la taxe d’habitation pour les logements meublés non affectés à l’habitation principale.

 

Source : Boursier.com

Lire la suite :

http://argent.boursier.com/impots/actualites/paris-opte-pour-la-majoration-de-20-de-la-taxe-dhabitation-sur-les-residences-secondaires-2223.html

 

Associatif

1. "J’ai passé la nuit dehors contre la pauvreté et le mal-logement"

L’envoyé spécial du journal L’humanité a passé la nuit dernière place de la République à Paris pour "la Nuit solidaire pour le logement", organisée par 33 associations de lutte contre l’exclusion.

Source : L’humanité

 

Lire la suite :

http://www.humanite.fr/jai-passe-la-nuit-dehors-contre-la-pauvrete-et-le-mal-logement-565607

 

CONSOMMATION LIÉE AU LOGEMENT

Énergie

1. Réseaux de chaleur : Facteur clé de la transition énergétique

Les réseaux de chaleur tiendront un rôle déterminant dans la réussite de la transition énergétique. Les résultats de la dernière enquête nationale sur les réseaux de chaleur réalisée par le Syndicat national du chauffage urbain et de la climatisation urbaine (SNCU) le confirment.

 

Source : Mon immeuble

Lire la suite :

http://www.mon-immeuble.com/actualite/reseaux-de-chaleur-facteur-cle-de-la-transition-energetique

 

Impôts

1. Révision des valeurs locatives : ce que les bailleurs doivent déclarer dans 5 départements tests

A compter du 12 février 2015, chaque propriétaire-bailleur d’un ou de plusieurs locaux d’habitation concernés par la révision des valeurs locatives dans cinq départements pilotes, dont Paris, recevra une déclaration papier ou internet à remplir, a annoncé Bercy. Type de local loué, surface et montant du loyer devront y être consignés, au plus tard le 17 avril.

Source : Les échos

Lire la suite :

http://patrimoine.lesechos.fr/patrimoine/impots/0204151933127-revision-des-valeurs-locatives-ce-que-les-bailleurs-doivent-declarer-dans-5-departements-tests-1092382.php

 

 

POLITIQUE DU LOGEMENT

Gouvernement

1. Les limites et les non-dits de la « politique de peuplement »

Présentée par le Premier ministre comme un outil de lutte contre les ghettos urbains, la pratique consistant à flécher leurs lieux d’habitation à des populations selon leurs revenus et leurs origines a constitué, pendant des années, un indicible tabou.

 

Source : Les échos

Lire la suite :

http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0204121877489-les-limites-et-les-non-dits-de-la-politique-de-peuplement-1089036.php#
 

 

Ministères

1. Agir en amont des expulsions de logements

"Téléchargez le rapport de la mission inter-inspection sur l’évaluation de la politique de prévention des expulsions locatives. Voici un extrait du résumé :
""Entre 2005 et 2011, le taux d’effort des locataires s’est accru. Selon l’INSEE, 22 % des locataires du secteur privé ont désormais un taux d’effort supérieur à 40 %. La précarisation d’une partie des locataires résulte de l’augmentation des loyers et charges combinée à une insuffisante revalorisation des aides au logement d’une part, à la dégradation des ressources d’une partie des ménages, associée souvent à des situations de chômage et de pauvreté d’autre part. La maîtrise des loyers et des charges locatives, et l’évolution des revenus des ménages les plus modestes constituent en effet des conditions de succès pour une politique de prévention des expulsions locatives""."

Source : ActeursPublics

Lire la suite :

http://www.acteurspublics.com/2015/01/30/agir-plus-en-amont-avant-l-expulsion-des-logements

 

 

 

2. Agences de l’eau : Ségolène Royal soutient les recommandations de la Cour des comptes et annonce des réformes efficaces et justes

Suite aux questions posées par la presse sur la prochaine publication du rapport public de la Cour des comptes, Ségolène Royal apporte les précisions suivantes.

Source : Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie

 

Lire la suite :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Agences-de-l-eau-Segolene-Royal.html

 

 

Mouvement HLM

1. Frédéric Paul : "La politique du logement ne peut pas se résumer à une facture.

Sous couvert d’évaluation de la politique du logement la Mission d’évaluation de la politique du logement (rédigé par les trois corps d’inspection : finances, affaires sociales, environnement et développement durable) a en fait examinés les seuls aspects financiers de cette politique : dépenses budgétaires, dépenses fiscales, prestations sociales et recettes fiscales. Avec un objectif : les réduire toutes, en supprimer certaines. Mais une politique du logement peut-elle se réduire à ces seules dimensions budgétaires ?

Source : Union Sociale pour l’Habitat

Lire la suite :

http://union-habitat.org/le-mag/bloc-notes/fr%C3%A9d%C3%A9ric-paul-la-politique-du-logement-ne-peut-pas-se-r%C3%A9sumer-%C3%A0-une-facture

Adhérez à la CGL

En adhérant à la CGL vous intégrez une organisation agréée par l’Etat comme organisation de défense des consommateurs qui représente les habitants et qui est présente dans plusieurs instances face aux bailleurs, promoteurs et pouvoirs publics.

SOMMAIRE :

 

LOCATIF : 1 locataire sur 5 a du mal à payer son loyer

ACCESSION : Le plan d’épargne logement est de moins en moins séduisant

ACTUALITÉ : Quid des logements vacants à Paris ?

> Abonnez-vous