Accueil| Publications| Revue de presse de la CGL| REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 16 AU 27 JANVIER 2017

REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 16 AU 27 JANVIER 2017

 

LOGEMENT

1. Airbnb, un hôte encombrant

 

Plainte des hôteliers, législations plus sévères, colère des propriétaires… Les sites de location entre particuliers ont de plus en plus de détracteurs.
Haro sur Airbnb ! Et sur HomeAway, Abritel ou Leboncoin, toutes ces plates-formes de l’hébergement touristique qui torpillent les recettes des « historiques » du secteur et perturbent la tranquillité des riverains..

 

LIRE LA SUITE

 

 

 

2. Vente ou location : on va y voir enfin plus clair sur les prix

Dès le 1eravril, les agences immobilières devront notamment afficher le montant précis de leurs honoraires. Bonne nouvelle pour les consommateurs. Un arrêté publié hier au « Journal officiel » impose de nouvelles obligations aux professionnels de l’immobilier. A compter du 1er avril, ils seront tenus d’afficher sur leurs annonces de vente, de location et sous-location, ainsi que sur leur site Internet, l’ensemble des frais et informations financières liées aux transactions immobilières.

 

LIRE LA SUITE

 

 

3. Location : les frais d’agence en baisse

De la loi ALUR (loi pour l’accès au logement et à un urbanisme rénové) de 2014, on a beaucoup débattu. L’encadrement des loyers dans les zones « tendues » a-t-il allégé la facture des nouveaux locataires et/ou a-t-il fait fuir les investisseurs, comme certains le craignaient ? Dans le rapport d’information qu’ils dévoileront ce matin sur la mise en application de cette loi, les députés Daniel Goldberg (PS) et Jean-Marie Tétart (LR) reviendront bien sûr sur cette question.

 

LIRE LA SUITE

 

 

4. L’immobilier se risque au financement participatif

L’utilisation du " crowdfunding " a conduit le groupe Terlat au redressement judiciaire. Né de la crise de 2008, dont une conséquence fut de restreindre l’accès des promoteurs immobiliers au crédit bancaire, le financement participatif fait appel aux particuliers pour réunir les premiers fonds propres d’une opération de construction. Les rendements, dont la moyenne de 9,9 % par an pour des fonds investis pendant une période de dix-huit mois est mesurée sur quarante opérations déjà remboursées, sont alléchants.

 

LIRE LA SUITE

 

 

 

POLITIQUE DU LOGEMENT

5. Un rapport parlementaire déplore l’application encore inaboutie de la loi ALUR

Certaines réformes phares, comme l’encadrement des loyers, ont été en partie abandonnées. Un texte ambitieux mais inabouti. Dans un rapport rendu public, mercredi 25 janvier, Daniel Goldberg, député (PS) de Seine-Saint-Denis, et Jean-Marie Tétart, député (LR) des Yvelines, dressent un bilan critique de la mise en œuvre de la loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR), du 24 mars 2014.

 

LIRE LA SUITE

 

 

 

CONSOMMATION LIÉE AU LOGEMENT

6. Rénovation énergétique : gare aux escrocs !

 

De plus en plus de propriétaires qui réalisent des travaux d’économie d’énergie se font avoir par des artisans peu scrupuleux. Une enquête de la Direction de la répression des fraudes met au jour les combines. Rénovez votre maison, isolez vos combles et misez sur les travaux d’économies d’énergie pour alléger votre facture ! La promotion de la rénovation thermique n’est plus à faire. Le gouvernement a d’ailleurs prolongé le crédit d’impôt dédié.

 

 LIRE LA SUITE

 

 

Adhérez à la CGL

En adhérant à la CGL vous intégrez une organisation agréée par l’Etat comme organisation de défense des consommateurs qui représente les habitants et qui est présente dans plusieurs instances face aux bailleurs, promoteurs et pouvoirs publics.

SOMMAIRE :

 

LOCATIF : 1 locataire sur 5 a du mal à payer son loyer

ACCESSION : Le plan d’épargne logement est de moins en moins séduisant

ACTUALITÉ : Quid des logements vacants à Paris ?

> Abonnez-vous