Accueil| Publications| Revue de presse de la CGL| REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 03 AU 17 OCTOBRE 2016

REVUE DE PRESSE DE LA CGL DU 03 AU 17 OCTOBRE 2016

LOGEMENT

Locataires

 

1. À la reconquête des chambres de bonnes

Il y en a plus de 113000 sous les toits de la capitale. Un potentiel que la Ville compte bien exploiter pour créer de nouveaux logements. Plus d’un million de mètres carrés vides se nichent sous les toits des immeubles haussmanniens de la capitale.Un gisement que la Ville compte bien exploiter. Lors du prochain Conseil de Paris, qui se tiendra en novembre,elle présentera un plan de bataille pour transformer mille chambres de bonnes d’ici à la fin de la mandature.

 

LIRE LA SUITE

 

 

 

2. Contrat type : les syndics respectent-ils leurs obligations ?

Les contrats de syndic, conclus ou renouvelés depuis le 2 juillet 2015, doivent respecter un contrat type. Les professionnels jouent globalement le jeu, mais cela ne doit pas empêcher les copropriétaires de faire preuve de vigilance. Bilan d’étape un peu plus de douze mois après l’entrée en vigueur de cette mesure, issue de la loi Alur. Que change le nouveau contrat ? Les honoraires ont-ils augmenté ? Est-il possible de négocier ?

 

LIRE LA SUITE

 

 

 

POLITIQUE DU LOGEMENT

1. À Nantes, la double peine des « amiantés » de l’immeuble Tripode

Exposés au matériau cancérigène, les personnels ont une espérance de vie amputée de six ans et sont délaissés par les pouvoirs publics."On nous a envoyés au casse-pipe, dans un bâtiment empoisonné." Alain Guillemand, 66 ans, ne décolère pas. Cet agent technique à la retraite, qui était employé par l’Insee, à Nantes, ne comprend pas pourquoi « l’Etat traîne encore des pieds » pour reconnaître le classement de l’ancienne tour Tripode en site amianté.

 

LIRE LA SUITE

 

 

 

2. L’offre de logements étudiants reste mal répartie

Bâtir 40.000 places supplémentaires pour les étudiants, soit un peu plus de 100.000 mètres carrés par an sur tout le territoire français, tel que le prévoyait le plan quinquennal 2012-2017, ne paraissait pas insurmontable. Sur le papier, c’est à peine 2 % de la construction de logements annuelle en France...

 

LIRE LA SUITE

 

 

 

 

Adhérez à la CGL

En adhérant à la CGL vous intégrez une organisation agréée par l’Etat comme organisation de défense des consommateurs qui représente les habitants et qui est présente dans plusieurs instances face aux bailleurs, promoteurs et pouvoirs publics.

SOMMAIRE :

 

LOCATIF : 1 locataire sur 5 a du mal à payer son loyer

ACCESSION : Le plan d’épargne logement est de moins en moins séduisant

ACTUALITÉ : Quid des logements vacants à Paris ?

> Abonnez-vous